Joe Colombo


Filtre 

Coloris  
Fabricant  
Catégorie principale  
Offre
Trier par: Popularité  

Joe Colombo

« Je suis d'avis que l'utilisation générale du terme « Établissement » pour l’équipement d’une nouvelle maison ou d’un nouvel appartement n'est plus à jour ; pour une définition plus claire, il serait préférable de parler du « design d’intérieur » : La maison est alors considérée comme pièce d’habitation qui est à organiser et à équiper dans tous ses volumes avec des éléments qui sont adaptées à nos besoins et qui sont modernes » Joe Colombo 1965

Joe Colombo - un pionnier visionnaire

Cesare Colombo, mieux connu comme Joe Colombo, était l'un des principaux designers italien de XXe siècle. Il est également un pionnier dans le domaine du design industriel flexible et multifonctionnel et a été consacré au matériel nouveau à cette époque-là ; le plastique.

Colombo ést né en 1930 à Milan et a travaillé comme peintre et sculpteur, avant le début de sa carrière fascinante et rapide comme un designer industriel. D e1951 à 1955, en tant que peintre et sculpteur, il était membre du groupe d’artistes Movimento, fondé par Enrico Baj et Sergio D’Angelo.

Après avoir fait ses études à l'Académie d'Art de Brera (Milan) et d'une étude ultérieure de l'architecture à la Politecnica il reprit en 1959, après la mort de son père, l'entreprise familiale électronique. Ici, Colombo a commencé à expérimenter avec les nouvelles techniques de conception, les méthodes de production et les nouveaux matériaux (tels que le plastique renforcé).

Concepts de design révolutionnaires

En 1962, Colombo a ouvert son propre studio de design à Milan, qui était principalement axé sur des projets de l’architecture et de la décoration. Outre les différentes pièces, comme le fauteuil Elda pour Comfort (1963), la lampe de table 281 « Acrilica »(1962) ou la lampe Spider (1965) - les deux pour Oluce - c’étaient surtout les concepts de design des paysages architecturales complets de Colombo qui ont assuré attention.

Les paysages architecturales multifonctionnels de Colombo peuvent être comprendre comme un symbole de l'esprit optimiste et aventureux des années 1960. En une décennie, dans lequel les gens se sont donnés avec une vision naïve à la croyance technique et la croyance de l’avenir et dans lequel l'aérospatiale a promis la conquête des mondes lointains, Colombo a créé des conceptions si visionnaires et si utopiques, qu'on pourrait penser qu'ils sont venus d'un film de James Bond.

Central living block (1969) sur l’exposition Visiona I pour Bayer

Caesare Colombo était sans aucun doute un enfant de son temps, mais aussi un pionnier. Ses micro-univers futuristes, comme le Central Living Box ou le Kitchen Box, qu’il a conçu en 1969 pour l'exposition Visiona Exposition-Visiona du groupe Bayer, ou les unités Roto-living et Cabriolet-Bed, qu'il a conçu pour son propre appartement et enfin l'unité Total Furnishing. démontent la fusion des modules de meubles flexibles et multifonctionnelles à un unique « machine à habiter » d'une manière très spéciale.

Toujours en avance sur son temps

Mais aussi les œuvres individuelles de Colombo déjà mentionnés ont toujours été - pas seulement en ce qui concerne les matériaux utilisés - en avance sur leurs temps. Tandis que beaucoup de concepteurs avaient peur de la transformation des matériaux nouveaux dans les années 1960, Colombo a vu nouvelles opportunités en eux. Son chaise empilable No., pour l’entreprise Kartell 4860 (1968) était donc la première siège pour les adultes, qui consistait entièrement en plastique ABS moulé par injection. Tout aussi innovant et entre-temps un vrai classique dans l'histoire du design est le conteneurs roulants en plastique « Boby » conçu par Colombo (à ce moment-là pour Bieffeplast) connus sous le nom Joe Colombo’s Trolley

Pour son potentiel créatif et encore plus pour sa productivité énorme, Cesare «Joe» Colombo a déjà admiré déjà de son vivant par ses collègues. Outre le respect des professionnels, on travail zélé lui a valu de nombreuses récompenses :

En 1964, il a remporté 3 médailles lors du XIIIème Triennale de Milan, en 1967 il a gagné le «compas d’or» Compasso d’Oro. En 1968, il a accepté son premier « Design International Award » à Chicago, en 1969, trois de ses objets ont fait déjà parti de la collection permanente du MoMA de New York.

Colombo n'était pas seulement un grand designer, mais aussi un communicateur passionné et auto-promoteur. Il était toujours élégamment vêtu et il a rarement renoncé à sa pipe dans sa bouche. Il a donné à son public l'image parfaite d'une « dandy de design », qui a été séduite par les possibilités des nouvelles technologies et l'amélioration de la vie quotidienne. En 1971, Colombo mourut prématurément et inattendue à une insuffisance cardiaque, mais ses conceptions vivent jusqu’à aujourd'hui.

Site internet de Joe Colombo


Marques