Marianne Brandt



Marianne Brandt

Marianne Brandt est née en 1893 à Chemnitz. Elle s'était avant tout fait un nom en tant que conceptrice spécialisée dans le métal, mais elle a également travaillé comme sculptrice et comme peintre.

Après des études à l'École grand-ducale saxonne des arts de Weimar, Marianne Brandt vécut pendant un temps avec son mari Erik Brandt en Norvège, avant de rejoindre le Bauhaus de 1923 à 1929. Au sein du Bauhaus à Weimar, elle participa au cours préparatoire de Albers et Moholy, suivit les cours de Klee et Kandinsky et sortit diplômée d'une formation dans l'atelier de métal.

Après le déménagement du Bauhaus à Dessau, ainsi qu'à la suite d'un cours séjour à Paris, Marianne Brandt fut nommée directrice de l'atelier du métal du Bauhaus, et ce en 1928-1929 alors qu'elle était encore en train d'étudier. Elle fut diplômée du Bauhaus en 1929.

Jusqu'en 1932, Marianne Brandt fut la directrice du service de conception d'une usine de produits métalliques à Gotha. Elle ne travailla ensuite plus jusqu'en 1948 et en profita pour se consacrer à la peinture. À la fin de la guerre, elle enseigna comme professeure à l'Académie des Beaux-Arts de Dresde et de 1951 à 1954 fut employée à l'institut « für Industrieformgestaltung », institut pour le design industriel, de Berlin. En 1954, Marianne Brandt revient à Chemnitz et se consacre surtout à l'art libre et à l'artisanat d'art. Elle est décédée en 1983 à Kirchberg en Saxe.

Marianne Brandt est considérée comme l'un des plus grands talents de l'atelier du métal du Bauhaus. De nombreuses pièces ont été conçues pendant ses études : des lampes, des cendriers et des théières, que l'on peut aujourd'hui admirer à New York et dont une partie est encore actuellement produite d'après les dessins originaux.

Site internet de Marianne Brandt


Marques