Charles Rennie Mackintosh



Charles Rennie Mackintosh

Charles Rennie Mackintosh a étudié l'architecture dans le cabinet de John Hutchinson à Glasgow et a suivi également des cours du soir de dessin et de peinture à la Glasgow School of Art. Il a rejoint le bureau d'architecture Honeyman & Keppie en 1899 à Glasgow, où il est resté jusqu'en 1913. Avec Herbert MacNair, Francis Macdonald et Margaret Macdonald, Mackintosh a fondé le groupe « The Four », connu plus tard sous le nom de « Spook School ». Ils exposent pour la première fois en 1894, puis deux ans plus tard à la Arts & Crafts Exhibition Society de Londres, puis à nouveau en 1900 sous les applaudissements à la VIIIème exposition de la Sécession viennoise. La même année, Mackintosh se marie à Margaret Macdonald et travaille avec elle sur de nombreux concepts décoratifs. La salle de musique qu'il a aménagé pour Fritz Wärndorfer, sponsor principal de la Sécession viennoise, est décrite plus tard par les critiques comme le « lieu de la joie spirituelle ».

Il a conçu au changement de siècle plusieurs bâtiments publics et résidences privées à Glasgow et aux alentours, avec notamment son œuvre principale, la Glasgow School of Art (1896-1909). Certains de ses projets, comme la Hill House (1902-1903), ont été conçus comme des œuvres d'art totales avec des tissus d'ameublement et des meubles spécialement conçus. Parmi ses œuvres d'aménagement intérieur, on compte les salons de thé de Glasgow qu'il a décoré pour Catherine Cranston. Les salons de thé de la Buchanan Street (1896) et de la Argyle Street (1897) ont été conçus en collaboration avec George Walton. La célèbre chaise de Mackintosh avec son dossier haut orne le salon de thé situé à Argyle Street.

Son approche presque holistique de l'architecture et du design comprend l'utilisation du symbolisme et l'harmonie des contraires : moderne et traditionnel, clair et sombre, masculin et féminin.

Mackintosh a été le designer de l'école de Glasgow. Aussi bien son style organique premier que son style géométrique ultérieur ont exercé une grande influence sur la Sécession viennoise et les ateliers viennois.


Marques