L'histoire de la radio

Le design et ses changements

Le Model One de Tivoli Audio est un produit culte de la classe supérieurePrésente dans tous les intérieurs, pour nous distraire ou nous divertir, pour se sentir moins seul parfois : la radio est là. Appuyer sur Marche est un vrai rituel du matin pour de nombreuses personnes. C'est un appareil du quotidien. Les radios ont connu un grand développement dans l'histoire, nous allons vous en parler.

Les débuts de la radio en Allemagne

La radio a été une révolution dès les années 20. « Vous êtes à l'écoute de Berlin Voxhaus, station 400 », voilà les premiers mots entendus à la radio allemande le 29 octobre 1923. À partir de ce moment-là, la radio a influencé les styles de vie des générations d'après de façon notable.

Cette évolution est due au physicien allemand Heinrich Hertz, qui a démontré l'existence des ondes électromagnétiques à la fin du 19e siècle. Les premiers dispositifs radio ont été utilisés à des fins militaires. Mais cela a changé le 29 octobre 1923 : lorsque le premier des programmes de divertissement fut diffusé. Ce fut un programme d'une heure en direct d'un studio. En dépit de politiciens sceptiques, les émissions continuèrent à être diffusées. Mais le contenu était tout de même contrôlé par l'État durant la république de Weimar. Chaque appareil devait être approuvé par le « Reichspost » (La poste locale). Il n'y avait que peu d'auditeurs au début. Ceux qui n'étaient pas à même de se bricoler un appareil radio ne pouvaient pas se permettre de se payer un des premiers récepteurs.

Tout cela changea fin 1920 : de nouvelles méthodes de production ont rendu les radios tubulaires abordables. La première qui fut largement commercialisée par Audion, anciennement Loewe-Audion GmbH, et ceci pendant cinq ans en Allemagne, fut la OE333.

Revo - Heritage radio - photoPour écouter les premières radios, des écouteurs étaient nécessaires. Les réglages étaient facilement perdus, on devait alors réajuster la radio pendant des heures. Les radios furent dotées d'une couverture par la suite, pour ne pas tout dérégler ! Les énormes batteries des anciens dispositifs furent remplacées par une alimentation électrique avec une prise.

Les premières années du design de la radio

Les designers développèrent des radios de plusieurs formes – certaines avec horloges incluses... Il n'a enfin plus seulement été possible d'écouter la radio avec des écouteurs mais grâce à des entonnoirs servants de haut-parleurs. Ces entonnoirs sont ainsi devenus de nouveaux éléments design. Ceci tout comme l'introduction ultérieure des condensateurs variables pour le réglage des stations. Les avancées technologiques et le gain de place ont permis aux designers de proposer des objets révolutionnaires, les uns après les autres. Des décors brillants, des incrustations en bois, des revêtements textiles, ont transformé les radios en des objets splendides. Plus aucune limite de taille non plus : des radios pour la table, des armoires musicales...tout était devenu possible.

Des dispositifs de divertissement aux machines de propagandes

VolksempfängerLes nationalistes ont contrôlé la radio dès 1933. Le ministre de la propagande Joseph Goebbels se mit à encourager le développement des radios bon marché. La NS-era radio fut un produit moderne industriel créé par Maria Kersting en 1928. Des lignes claires, vraiment fonctionnelle et facile à utiliser. Cette radio était faite en bakélite, comme toutes les radios des années 30. C'était une copie abordable du style Art-Déco. En France et aux USA il était possible d'écouter des radios internationales. Mais ce n'était pas possible avec la radio NS-era radio. C'est pour cela que les nationalistes ont utilisé la radio pour diffuser leur idéologie. La NS-era était subventionnée par l'État et donc disponible à prix plus abordable.

Sparton Table RadioUne des premières radios, entièrement faite en Bakélite et aussi inspirée du syle Art-Déco était la première Beolit 39 (1938) fabriquée par Bang & Olufsen. Le nom « Beolit » vient du matériau, la Bakélite. Le préfixe « Beo » continue à faire partie des lignes de production de la société danoise. Bang & Olufsen a attiré tous les regards dans les années 20 et 30 avec de nombreuses innovations techniques. Par exemple, la société inventa un genre d'adaptateur pour remplacer les batteries auparavant utilisées.

La radio Sparton Table Radio de Walter Dorwin Teague (image de droite) a aussi eu un rôle important dans l'histoire. Le design des lignes d'électricité est aussi typique des années 30, donnant plus de dynamisme aux radios. Elle est maintenant exposée au Brooklyn Museum.

Les débuts de la démocratisation des radios jusqu'à leur passage au statut de culte

Operette 50 von TelefunkenLa voix de la station de propagande devint silencieuse après la capitulation inconditionnelle de l'Allemagne. Il était interdit d'utiliser des radios pour s'informer. Des idées démocratiques commençaient à être diffusées. Elles étaient là pour divertir, pour transmettre la culture et éduquer les gens. Et surtout pour informer sur ce qui s'était réellement passé durant la période nationaliste. Les stations radios furent données aux mains allemandes en 1949 qui créèrent l'ARD en 1950 (Arbeitsgemeinschaft der Rundfunkanstalten Deutschlands) que l'on peut traduire par Association des Radiodiffuseurs d'Allemagne. Ce fut une étape importante dans l'histoire de la radio.

La première radio à ultra son fut produite, comme l'Operette 50 de Telefunken (image de gauche). Seulement quelques auditeurs étaient présents au début, car l'objet était onéreux.
Cela changea avec la révolution économique. Des appareils audio sont apparu, proposant une technicité importante. Ils sont d'ailleurs encore produits actuellement et ont acquis le statut d'objet culte.
Le Model One de Tivoli Audio créé par Henry Kloss en fait d'ailleurs partie.

Musique Pop et station de radio amateur

SternrecorderQuelque chose de difficile à imaginer aujourd'hui : dans les années 70, les auditeurs allumaient leurs radios pour écouter une émission bien spécifique. Les auditeurs avaient leurs horaires préférés mais pas encore leurs stations préférées. Quand la télévision est apparue, grande concurrente de la radio, la radio est devenue un média complémentaire. Avec la tv, les téléspectateurs n'attendaient pas que « leur » programme soit diffusé. Les diffuseurs proposaient plus de variétés, d'information, des reportages et beaucoup de musique. L'ARD commença à proposer d'autres ondes de diffusions. L'émission « Pop-Show » fut un réel aimant à audience.

Les radios portables et dispositifs stéréo avec lecteur cassette firent leur sortie à cette période. Et dix ans plus tard, ce fut le tour des lecteurs CDs. Ces nouveautés technologiques furent répandues à grande échelle jusqu'à la fin des années 80.

Les radios privées sont arrivées dès 1987. Leur popularité fut décuplée. Moment difficile pour les radios publiques....
Tivoli Audio - Model One Mono Radio, wengé / argentNotre recommandation pour vous :Audio, radioVoir maintenant!

L'évolution de la radio avec internet

La radio a perdu son statut de support le plus rapide quand internet est arrivé. Sa pertinence aussi fut abimée. Il était désormais possible d'écouter de la musique en ligne. De plus en plus de radios étaient présentes sur internet, avec des diffusions de programmes en direct, mais aussi un aspect social, incitant les auditeurs à communiquer.
Un grand nombre de radios sont ainsi nées, proposant de la musique pour tous les goûts, à toute heure. Des podcasts, de la musique à la demande, la possibilité de s'inscrire à des émissions en particulier, ou encore de les télécharger pour les écouter plus tard.

Technique haut de gamme et design vintage

Les appareils radio d'aujourd'hui s'adaptent à la demande du monde moderne. Mais ils ne renient pas non plus les éléments de style classique car ils donnent un look caractéristique aux radios.
Les objets classiques sont complétés par de nombreuses radios au design moderne. Les possibilités techniques et le peu de place occupée laisse de la place pour la créativité des designers. C'est ce qui définit les radios du 21e siècle : sans limites – en ce qui concerne l'apparence, les fonctionnalités et les matériaux.

Beoplay - Bang & Olufson

Le design des appareils radio associé à la facilité d'utilisation

Les radios modernes répondent à la demande des auditeurs, et ont toujours plus d'options. Sans fil, portables, Wifi, Bluetooth, boutons digitaux et bien plus. Cette facilité d'utilisation est de plus en plus importante aujourd'hui dans le design. Les designers ne développent pas seulement l'esthétique en bâclant la technique. Ils cherchent un équilibre entre les deux.

Posté le 12.02.2015, par Anja Beckmann

Tous les articles de la catégorie En coulisses